SAVONDOU

 

SAVONDOU

A MARJOLAINE

 

Interview 

 

 

Fondateur de Savondou , Jeff Renault réponds nos questions .

1 / Présentez nous votre savonnerie en quelques mots. 

Savondou est né de cette idée simple : s’il ne devait rester qu’un produit dans la salle de bain, ce serait le savon. Un vrai savon, en harmonie avec le corps, qui le respecte, le protège. C’est tout naturellement la méthode de saponification à froid qui a été retenue par Savondou pour répondre à cette exigence de qualité.

2 / Présentez nous votre gamme et sa spécificité.

A ce jour, deux savons sont commercialisés, et quatre suivront prochainement.

Le premier, « Lait d’amande », est onctueux et crémeux, sans huile essentielle pour convenir à toutes les peaux, même les plus fragiles.

Le second, « Menthe – Aloe vera », associe le parfum frais et vivifiant de la menthe à la douceur réparatrice de l’aloe vera, et est le compagnon idéal des réveils toniques.

On prête à Savondou un certain talent pour la coloration naturelle des savons à froid, ce qui donne une gamme avec une palette de couleur assez variée et rare. Ainsi, le savon « Lavande » est d’un violet que beaucoup nous envie.

 

3/ S’il ne fallait choisir qu’un savon de votre gamme, lequel ce serait pour vous et pourquoi ? 

Impossible de choisir ! Quel parent pourrait dire l’enfant qu’il préfère ? Les retours des premiers privilégiés à avoir découvert et testé la gamme sont encourageants. « Douceur » est le mot le plus souvent cité pour les décrire ! Les savons « Lavande » et « Baies de laurier – Orties » semblent cependant avoir déjà trouvé leurs fans…

4 /  Où peut on se procurer vos produits hors salon ? 

La savonnerie Savondou vient de naître, et est donc encore (trop) discrète… mais cela va changer ! Pour être informé de l’actualité de Savondou, vous pouvez suivre notre page facebook (http://facebook.com/Savondou) ou notre compte Twitter (http://twitter.com/Savondou). Une boutique en ligne sera ouverte dans les prochaines semaines, mais une première version du site permet de s’enregistrer pour rester informé(e). Enfin, vous pouvez nous joindre ou passer commande de nos savons par email : contact@savondou.fr

5/  Quels sont les actualités ( hors expo Marjolaine) et projets futurs de votre savonnerie ?

Nous annonçons à l’occasion du salon Marjolaine notre partenariat avec la savonnerie tunisienne « La main verte » de mon ami Taoufik Hadj Ali, dont Savondou commercialisera prochainement en France « le Chamelait », un magnifique savon au lait de chamelle.

Produire le reste de la gamme, travailler le packaging de nos futurs emballages (l’actuelle bandeau est provisoire), développer notre réseau de vente, renforcer notre approvisionnement et nos relations avec les fournisseurs de matières premières, aller vers une certification Nature & Progrès… il y a de quoi faire dans les mois à venir !

6/   Pour vous que signifie  être un « nouveau savonnier »

La technique est ancienne, mais nous proposons un produit résolument moderne, qui peut à lui seul être l’unique soin pour la toilette. L’ambition est donc clairement de redonner au savon (le vrai savon, le savon à froid) les lettres de noblesse qu’il n’aurait jamais dû perdre.

7/ Qu’est ce qui vous à conduit à  créer une savonnerie , quel a été le déclic ? 

En pleine remise en cause de ses habitudes de vie, passer au crible la salle de bain, être sidéré par tous les produits qu’elle contient, et se dire que le savon, pour lequel on a toujours eu une fascination, pourrait bien remplacer tout cela. Se rendre à l’évidence que le savon que l’on nous sert aujourd’hui ne saurait prétendre à satisfaire cette attente. Faire des recherches, découvrir le savon à froid, et basculer dedans.  Jusqu’à finalement aboutir à la création de Savondou !

8 / Quels sont les principales difficultés rencontrées dans votre parcours de créateur d’entreprise ?

A part la résistance au manque de sommeil ? (rires) Déjà entrepreneur, c’est surtout la réglementation qui a été pour moi une nouveauté. Il faut s’entourer des bons partenaires. Sinon, comme pour toute entreprise, faire preuve de pragmatisme, et savoir vendre le produit en lequel on croit, ce qui veut dire être attentif à ses clients, et savoir s’adapter.

9 / Avez vous suivi une ou des formations  pour aborder le métier de savonnier ?

Des ateliers chez « Soap Session » par Ka Fée ( aujourd’hui fondatrice de la marque « Dessine-moi un savon » ) et un stage chez Olivier Doizon de « la Savonnerie Bourbonnaise ». Ils ont tous les deux beaucoup compté dans mon parcours vers la création d’une savonnerie, et j’en profite pour les remercier publiquement.

10 / Quels conseils donneriez vous à un porteur de projet passionné , ayant à coeur de se lancer aussi dans cette activité ?  

D’échanger, de partager avec des pros déjà installés. C’est le seul moyen de se confronter à la réalité de la vie d’un savonnier. Beaucoup en parle, souvent à tort et à travers, mais seul un savonnier pro peut vous communiquer son quotidien, ses difficultés, son enthousiasme… Je crois profondément que notre profession se développera par une logique de partage, de réseau…

 

AUJOURD’HUI

SAVONDOU

au Stand P 13, de 10h 30 à 19h

au  salon Marjolaine

 

ZOOM sur

le savon au lait de chamelle   » LE CHAMELAIT  »

de la savonnerie LA MAIN VERTE basée en Tunisie 

en compagnie du savonnier fabricant : Taoufik Hadjali